18 mai "L'audition à travers le temps, de la méduse à l'homme augmenté"

18 mai « L’audition à travers le temps, de la méduse à l’homme augmenté »

L’audition est un sujet qui, pourrait-on dire,  fait beaucoup de  bruit, tant pour les seniors qui pâtissent de son affaiblissement, que pour les adolescents, victimes des décibels. Si personne n’y échappe c’est  donc également un sujet de science. Celle-ci part de la silencieuse méduse … pour envisager aujourd’hui  la perspective  de l’homme « augmenté ».

Jean-Luc PUEL, professeur à l’Université de Montpellier, Directeur de l’Institut des Neurosciences, dévoilera les évolutions de ce merveilleux outil de communication qu’est l’oreille, tout à la fois, à l’origine du langage oral, et étape clé des interactions sociales. Après avoir parcouru les degrés de la correction mécanique de l’audition, il abordera les premiers progrès liés à l’électricité puis à l’électronique, au cours du 20ième siècle. Enfin, le conférencier nous fera découvrir les récentes et dernières améliorations dues au numérique, qui permettent d’entrevoir la grande révolution du monde connecté.


Jean-Luc PUEL débute sa carrière de chercheur dans le laboratoire de « Neurobiologie de l’audition » dirigée par le professeur Rémy Pujol. Après sa thèse de doctorat en 1983, il rejoint le laboratoire du professeur Richard Bobbin à La Nouvelle Orléans où il développe des programmes de recherche portant sur la pharmacologie de la cochlée. Revenu en France en 1989, il intègre le CNRS dont il devient Directeur de Recherches en 1998. Deux ans plus tard, Jean-Luc PUEL est nommé Professeur de Neurosciences à Montpellier.
En 2004, il crée le Master d’Audiologie et Trouble du Langage, puis participe activement à la création de l’Institut des Neurosciences de Montpellier, dont il prend la direction en 2011, tout en continuant à animer une équipe de recherche sur l’audition.

 

Informations

  • Quand : jeudi 18 mai 2017 à 18h30.
  • Où : Château du Val de Cèze, rue Léon Fontaine, Bagnols-sur-Cèze. Entrée libre et gratuite.
  • Repas : sur place au restaurant du château (menu environ 25€).

 

Image de une par raffaele claudio rossellio (CC:BY)